Nos services : ventilations

hömsc - ventilation naturelle ou VMC ?

Ventilation - travaux de rénovation et d'aménagement | hömsc

La ventilation

Prenez le temps de vous renseigner sur les méthodes de ventilation existantes afin de mettre en place le système adapté chez vous. Sans oublier les bons gestes au quotidien ! 

S’assurer une ventilation efficace pour un logement sain 

Une bonne circulation de l’air garantit un logement aéré, où il fait bon respirer. Pour cela, prenez le temps de vous renseigner sur les méthodes de ventilation existantes afin de mettre en place le système adapté chez vous. Sans oublier les bons gestes au quotidien !

Pourquoi la ventilation est-elle si importante ? 

Une ventilation efficace à la maison permet de :

  • Combattre la condensation et une humidité excessive qui pourraient détériorer votre logement et faire apparaître des moisissures
  • Réduire la pollution intérieure (produits d’entretien, aérosols, acariens, etc.)
  • Contribuer à une température constante chez vous
  • Eviter que les produits de combustion ne stagnent à l’intérieur
  • Et donc rendre globalement votre logement plus sain !

Il existe deux grandes catégories de ventilation :

  • Ventilation naturelle
  • VMC

Lorsque l’aération naturelle ne suffit pas, la VMC est un système de circulation de l’air efficace. Elle se compose de différents équipements : 

  • Des entrées d’air ou des bouches de soufflage dans les pièces de vie
  • Des conduits d’aération qui permettent de faire circuler l’air dans l’ensemble du logement
  • Des bouches d’extraction de l’air vicié dans les pièces humides comme la cuisine, la salle de bains ou les WC

Comment fonctionne une VMC ?

La VMC permet de faire circuler l’air dans l’ensemble de votre logement, en toute saison et quel que soit le temps extérieur. Le principe est simple :

  • Des entrées d’air ou des bouches de soufflage, situées dans les pièces de vie où pollution et humidité sont moindres (salon, salle à manger, chambres…), permettent de capter l’air neuf extérieur.
  • Cet air frais parcourt ensuite tout le logement. Il doit pouvoir s’infiltrer sous les portes (il faut donc veiller à laisser un peu de marge si vous posez un revêtement de sol) ou à travers des grilles de transfert d’air.
  • Après avoir balayé votre habitation, l’air vicié arrive dans les pièces à pollution (salle de bains, cuisine, WC, buanderie…) d’où il est évacué par des bouches d’extraction

Bien choisir sa VMC

En fonction de vos besoins, il existe différents types de ventilation mécanique contrôlée.

La VMC simple flux
  • Une VMC simple flux récupère l’air de l’extérieur, sans le filtrer ou le réchauffer préalablement. Il en existe de deux sortes :
  • Avec une VMC auto-réglable, le débit d’air reste constant quels que soient le nombre de personnes présentes dans le logement, les températures intérieure et extérieur, les conditions météo, le taux d’humidité, etc.
  • A l’inverse, avec une VMC hygro-réglable, le débit d’air s’adapte suivant le niveau d’humidité au sein du logement. Par exemple, si l’air est chargé en humidité, l’évacuation s’accélère.
La VMC double flux avec récupération de chaleur

Une VMC double flux présente un avantage : elle récupère la chaleur contenue dans l’air vicié qui sort du logement pour réchauffer l’air frais entrant. Résultat ? Les déperditions de chaleur sont limitées et les courants d’air froid évités.